16 septembre 2012

Automne 2012

Pas de poires en vue...
Tout comme en 2008 et 2010, mère Nature en a décidé ainsi.
Après une très belle récolte l'an passé, à l'alternance naturelle de cette variété "ancienne" s'est ajouté une météo pluvieuse et froide pendant la courte période de floraison des poiriers : dans ces conditions les insectes pollinisateurs restent au nid, le pollen est collé par l'humidité et le vent ne le véhicule pas. Résultat, la fleur « coule » ; pas ou peu de pollinisation. Par endroits il a même gelé sur la fleur : c'est sans appel. Seuls quelques arbres ont donné un peu de fruits. Juste de quoi faire un clafoutis.
Alors rendez-vous en 2013 pour une belle production, je l'espère !
Dans l'attente, lisez mon courrier de l'automne, avec quelques précisions supplémentaires.
Les franciliens peuvent encore trouver mes produits chez ATANKA, coopérative de consommateurs à Montreuil.

Septembre 2012

Champtercier, 16 septembre 2012
Bonjour,
Nombre d'entre vous sont déjà venus glaner des nouvelles du jus de poire « nouvelle récolte » : grande déception : il n'y aura pas de cuvée 2012 … tout comme 2010 et 2008.
Pour les « nouveaux » ou celles et ceux dont la mémoire défaille , je redonne l'explication de cet état de fait.
C'est la nature qui décide et nous ne faisons que nous adapter. Les arbres sur lesquels je récolte les poires sont majoritairement d'une variété qu'on qualifie d' "ancienne", nommée selon les vallées locales, Cuisse de Dame, Belle Adrienne ou Verte Longue et, plus généralement, Poire Curé. Cette variété est sensible à l'alternance, c'est à dire que les arbres non taillés produisent naturellement beaucoup de fruits un an sur deux et donc, en alternance, beaucoup moins les années intermédiaires. Depuis le démarrage de mon activité en 2003, les années impaires ont été des années de forte production (de 45 à 60 tonnes) et les années paires plus "creuses", avec une petite production.
En 2008, 2010 et maintenant 2012, se sont ajoutés à ce phénomène une météo pluvieuse et froide pendant la courte période de floraison des poiriers : dans ces conditions les insectes pollinisateurs 1 restent au nid, le pollen est « collé » par l'humidité et le vent ne le véhicule pas. Résultat, la fleur « coule » ; pas ou peu de pollinisation. Par endroits il a même gelé sur la fleur : c'est sans appel. Seuls quelques arbres ont donné un peu de fruits. De quoi faire un clafoutis.

Depuis 2011, grâce à vous, à vos réseaux et à vos commandes, je parviens à écouler la production d'une (belle) année en moins d'un an. Je n'ai donc plus de jus de la récolte 2011.
Il va vous falloir patienter jusqu'à l'automne 2013 pour déguster de nouveau jus de poire et poire&coing. J'en suis autant attristé que vous.
Cependant tout n'est pas sombre dans cette histoire.
Depuis quatre ans, suite à une conversation avec un responsable du lycée agricole local, l'EPL de Carmejane, a émergé l'idée d'un projet autour de cette ressource fruitière délaissée, en lien avec le Pays Dignois. Une étude sur l'opportunité d'une relance d'activité sur ce territoire a été menée dans l'hiver 2010-2011. Dans ce cadre, j'ai enquêté près de 70 personnes. Il en ressort l'inventaire d'un parc de poiriers et pommiers « anciens » cinq fois supérieur à ceux sur lesquels je récolte et l'identification de plusieurs professionnels intéressés par le développement du projet. Trois axes de travail ont émergé de la synthèse de ce travail : mise en place d'un atelier collectif de transformation des fruits (atelier mobile pour les jus, fruits séchés, compotes-confitures, cidre, etc.), remise en état des arbres et vergers constitués (taille de rénovation, re-plantation des manquants), conventionnement entre les propriétaires des arbres et le collectif de transformateurs. Un second dossier est actuellement déposé au Pays pour demander les financements nécessaires à la réalisation de deux de ces actions. Les investissements pour l'atelier seront financés par d'autres organismes. J'y suis toujours étroitement associé et vous aurez des nouvelles le moment venu. Gageons qu'en septembre 2013, les poires « retrouvées » seront au rendez-vous avec l'atelier de transformation !

A bientôt le plaisir de vous croiser, lire ou entendre,
bonne fin d'été
bien cordialement
Henry
1 une brochure intéressante sur la pollinisation à lire ou télécharger ici :
http://www.mnhn.fr/museum/front/medias/autre/34911_11003_BIODIVPollinisateurs_DEFlight.pdf